Untitled Document
Untitled Document
Untitled Document
C neuf Immobilier - La Rochelle
CNEUF IMMOBILIER
39 QUAI VALIN
17000 LA ROCHELLE

TÉL : 05 46 28 02 02
FAX : 05 46 28 02 82
Cneuf immobilier
partenaire du groupe
Les Promoteur de l'Ouest
110 Route nationale
17220 La Jarne
Tél. 05 46 01 50 50
   
Financements

Grâce à ses partenaires bancaires privilégiés, Cneuf s’engage à vous trouver la solution financière la plus adaptée à votre situation.

 

Pour votre financement deux solutions : 

 

1- LE PRET AMORTISSABLE

 

Le prêt amortissable est la solution de prêt la plus répandue. Comme son nom l’indique il permet, à chaque souscripteur de ce type de prêt, d’amortir en même temps le capital dû ainsi que les intérêts, dans la même mensualité. 

 

Plus on avance dans le prêt et plus la part des intérêts dus diminuent, laissant place à d’avantage d’amortissement du capital. On dit communément que   l’on rembourse les intérêts du prêt dans la première partie de celui-ci et que l’on rembourse le capital dans la seconde, tant il est clair que les fractions de remboursement s’inversent de manière symétrique.

 

A chaque échéance on doit donc de moins en moins de capital à la banque on « amortit » donc le bien par ce biais et c’est dans cette simplicité, qui fait que plus on avance dans le temps et plus on « s’enrichit » du remboursement des échéances, que cela fait tout naturellement du crédit un placement financier à part entière. On convertit en patrimoine chaque échéance du prêt. 

  

2- LE PRET IN FINE

Dans ce type d’emprunt, le remboursement de la totalité du capital n’intervient qu’à la dernière échéance c’est à dire à la fin du prêt. Pendant toute la période du crédit on ne rembourse pas de capital, on ne paye que les intérêts du prêt qui sont constants ( en taux fixe bien sûr) contrairement aux prêts amortissables ou chaque mois l’emprunteur rembourse une fraction du capital et les intérêts. 

 

Le principal avantage du prêt « in-finé » c’est d’avoir des mensualités moins élevées que sur le crédit amortissable permettant d’équilibrer plus facilement le budget de l’opération à condition bien sûr d’avoir au préalable apporté un nantissement suffisant. C’est pour cette raison que le prêt « in-finé » est principalement utilisé pour le financement d’investissements locatifs car le loyer permet de couvrir les intérêts du prêt. Il permet d’avoir 100% des intérêts à déduire des revenus locatifs, ce qui entraîne  un meilleur déficit foncier qui lui sera directement imputable sur les revenus du contribuable.

 

Lors d’un investissement locatif, il est à noter que les intérêts du prêt sont déductibles des revenus générés par la location, dans leur intégralité ! 

Le recours au crédit est donc fortement conseillé et constitue un formidable effet de levier.


 

Grâce à ses partenaires bancaires privilégiés, Cneuf s’engage à vous trouver la solution financière la plus adaptée à votre situation.

 

Pour votre financement deux solutions : 

 

1- LE PRET AMORTISSABLE

 

Le prêt amortissable est la solution de prêt la plus répandue. Comme son nom l’indique il permet, à chaque souscripteur de ce type de prêt, d’amortir en même temps le capital dû ainsi que les intérêts, dans la même mensualité. 

 

Plus on avance dans le prêt et plus la part des intérêts dus diminuent, laissant place à d’avantage d’amortissement du capital. On dit communément que   l’on rembourse les intérêts du prêt dans la première partie de celui-ci et que l’on rembourse le capital dans la seconde, tant il est clair que les fractions de remboursement s’inversent de manière symétrique.

 

A chaque échéance on doit donc de moins en moins de capital à la banque on « amortit » donc le bien par ce biais et c’est dans cette simplicité, qui fait que plus on avance dans le temps et plus on « s’enrichit » du remboursement des échéances, que cela fait tout naturellement du crédit un placement financier à part entière. On convertit en patrimoine chaque échéance du prêt. 

  

2- LE PRET IN FINE

Dans ce type d’emprunt, le remboursement de la totalité du capital n’intervient qu’à la dernière échéance c’est à dire à la fin du prêt. Pendant toute la période du crédit on ne rembourse pas de capital, on ne paye que les intérêts du prêt qui sont constants ( en taux fixe bien sûr) contrairement aux prêts amortissables ou chaque mois l’emprunteur rembourse une fraction du capital et les intérêts. 

 

Le principal avantage du prêt « in-finé » c’est d’avoir des mensualités moins élevées que sur le crédit amortissable permettant d’équilibrer plus facilement le budget de l’opération à condition bien sûr d’avoir au préalable apporté un nantissement suffisant. C’est pour cette raison que le prêt « in-finé » est principalement utilisé pour le financement d’investissements locatifs car le loyer permet de couvrir les intérêts du prêt. Il permet d’avoir 100% des intérêts à déduire des revenus locatifs, ce qui entraîne  un meilleur déficit foncier qui lui sera directement imputable sur les revenus du contribuable.

 

Lors d’un investissement locatif, il est à noter que les intérêts du prêt sont déductibles des revenus générés par la location, dans leur intégralité ! 

Le recours au crédit est donc fortement conseillé et constitue un formidable effet de levier.


 

© 2011 @toutmedia C NEUF IMMOBILIER - 39 QUAI VALIN 17000 LA ROCHELLE - TÉL : 05 46 28 02 02 - FAX : 05 46 28 02 82